26 janvier 2018

A coeur d’être créateur : interview d’Eliane

Aujourd’hui
nous recevons
sur le blog Eliane,

Styliste mode chez Blancheporte, pour nous parler de son métier et de sa vocation.

Bonjour Eliane,
comment devient-on styliste ?

Je suis passionnée depuis toujours par la couture, le dessin, les activités créatives… Curieuse et inventive, j’ai été entourée depuis l’enfance de personnes qui m’ont transmis le goût des belles choses, que ce soit dans la mode, la décoration ou l’art culinaire, et j’ai compris trés jeune que ce métier était ma destinée.

Comment est née cette vocation ?

Vers l’âge de 10 ans à l’aide de brochures d’activités manuelles, telle une autodidacte, j’analysais et je décortiquais les vêtements pour les reproduire. Ma première réalisation : un chemisier bordé de satin et sa jupe boutonnée. Quel plaisir de confectionner ses propres vêtements !

J’adorais rentrer dans les merceries pour y découvrir des merveilles ; tous ces rubans colorés, ces boutons multiples et variés, ce sont des cavernes d’Alibaba ! Pousser les portes de boutiques de tissus pour toucher toutes ces matières douces et satinées et voir les derniers imprimés… Imaginer tous les vêtements qui pouvaient être confectionnés était un réel bonheur.

Quelle est la règle d’or
pour concevoir une Collection ?

Derrière chaque page blanche que l’on ouvre, tel un écrivain, il y a une histoire qui s’inscrit. La styliste pose ses thèmes et construit peu à peu sa collection en fonction des tendances qui ont été créées pour la saison en collaboration avec les collectionneuses. Chaque forme est élaborée et se dessine peu à peu sous forme de croquis. Les illustrations s’animent et se créent au fil des histoires sur Illustrator par les infographistes en fonction des thèmes.

La styliste nourrit et oriente chaque création. Les imprimés sont appliqués sur les silhouettes via Photoshop pour une meilleure vision du produit finalisé. Les pages se forment peu à peu par thématiques et se colorient d’ambiances différentes en fonction des couleurs actuelles de la saison.
La règle d’or : de beaux thèmes tendances et variés.

Quel effet cela fait de voir ses vêtements portés ?

Faire plaisir à nos clientes en créant des collections exclusives est un bonheur au quotidien. Nous avons le plaisir de les rendre toujours plus belles quelq que soient leur taille et leur style.

L’étape que vous préférez dans votre métier ?

Partir de la page blanche, la faire vivre, s’animer, s’illuminer, donner l’envie de le créer, susciter l’achat et le voir porté par nos clientes. Quelle satisfaction !

À quel moment sait-on qu’un vêtement est fini ?

Lorsqu’il est finalisé par la technicité du produit : son bien-aller, la conformité de la matière et de son dessin.

Quelle formation faut-il pour devenir styliste ?

Après un bac scientifique, j’ai voulu m’immerger dans le domaine de la décoration. Une formation aux Beaux-Arts est un beau tremplin pour la création et l’imagination.
Les écoles de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne m’ont permis de me perfectionner dans l’habillement, d’aborder toutes les difficultés de la technicité des produits haute couture et d’élaborer des collections entières et exclusives.
Il existe diverses filières pour devenir styliste, mais le moteur principal est la passion.

Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

Bientôt la préparation de la collection été 2019. Etudes des tendances, thèmes à aborder, nouveaux imprimés révelateurs, et les détails simples et visuels qui font la différence et l’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *