18 mai 2022 A la une - Evenement

CASTING : à la rencontre d’Olivia…

Casting de femmes
Casting 9 Blancheporte : À la rencontre d'Olivia
Casting 9 Blancheporte : À la rencontre d'Olivia
Casting 9 Blancheporte : À la rencontre d'Olivia
Casting 9 Blancheporte : À la rencontre d'Olivia
Casting 9 Blancheporte : À la rencontre d'Olivia

Qui es-tu Olivia ?

Ta devise ?
« Croire en soi. »

La qualité que tu apprécies le plus ?
« Le respect. »

Ton mot préféré ?
« Mazette, j’aime bien les mots désuets. »

Ta saison ?
« L’été »

L’objet dont tu ne peux pas se passer ?
« Une bague en or rose et topaze bleu que mon mari m’a offert pour nos 20 ans de mariage. »

Le super pouvoir que tu aimerais avoir ?
« Pouvoir refaire le monde en mieux. »

Ta plus grande victoire ?
« Avoir donné la vie à deux filles merveilleuses. »

Casting 9 Blancheporte : À la rencontre d'Olivia
Casting 9 Blancheporte : À la rencontre d'Olivia

Pourquoi aimes-tu la photographie argentique ?

« L’argentique, c’est la pochette surprise. On ne sait pas immédiatement si la photo est réussie ou ratée. Ça me plaît parce que ça demande une concentration absolument énorme. Il faut penser à la lumière, à l’exposition, à la ligne d’horizon, à son cadrage, à sa composition… La photographie, c’est ma cour de récré artistique. »

Quel a été ton déclic pour arrêter de te colorer les cheveux ?

« Il faut savoir que j’avais des cheveux blancs à l’âge de 25 ans donc je me colorais sans cesse les cheveux et ils sont devenus de plus en plus blancs. Un jour j’ai décidé que c’en était assez, que je bousillais mes cheveux. Ça se fait progressivement, il y a la transition. J’ai coupé au fur et à mesure. Arrêter de me colorer les cheveux a été une délivrance pour moi, j’ai pu lâcher prise et arrêter de me soucier du regard des autres. »

Casting 9 Blancheporte : À la rencontre d'Olivia
Casting 9 Blancheporte : À la rencontre d'Olivia

C’est quoi, être une femme après 45 ans ?

« C’est d’abord voir ses enfants devenir des adultes. C’est se projeter parce qu’on se souvient quand on a commencé à être adulte et donc on sait ce qu’on avait dans la tête à ce moment là, quand on cherchait nos premiers boulots, nos premiers appart’… C’est aussi savoir accepter, quand nos enfants veulent partir, de passer à une autre étape. »

Est-ce qu’on s’accepte plus que quand on a 30 ans ?

« Je ne vis pas pour le regard des autres, sinon on ne vit plus, on se rend malade. Ce cap arrive avec l’âge. Quand tu es enfant, tu fais les choses pour faire plaisir à tes parents et en grandissant tu restes avec cette logique. Avec le temps, on relativise davantage. On sait à quel point le moment présent est important donc on va moins se prendre la tête sur des choses futiles. Profiter plus parce qu’on sait que le temps passe. Je me dis qu’il faut absolument profiter du moment présent et ne plus se polluer avec ce qui a peu d’importance.  »

Olivia a 50 ans et vit à Mérignac en Gironde. Maman de deux filles de 21 et 24 ans, elle est mariée depuis 30 ans. Passionnée de photographie, notamment argentique, elle voit sa passion comme l’expression de sa spontanéité et de sa créativité.

Olivia a fait le choix d’arrêter de se colorer les cheveux il y a 3 ans. Une étape difficile mais une délivrance, un lâcher prise qui lui a permis de se libérer du regard des autres et à s’accepter telle qu’elle est à presque 50 ans.

Découvrez

7 Commentaires
  • PIERON dit :

    Super les photos, moi aussi j’ai arrêté les couleurs (violet mauve rouge et..)
    Félicitations les filles vous êtes magnifiques !!!

  • LUNGO dit :

    Bonjour,
    J’aime cette simplicité ce retour à la nature sans se préoccuper du regard des autres !
    Refaire un monde meilleur….une utopie à l’heure actuelle mais comme moi aussi j’aimerais tout changer les générations à venir !
    BRAVO OLIVIA
    Cordialement

  • Sanchez Claudine dit :

    Bravo à ces belles femmes qui ont osé passer devant l’objectif avec sagesse et naturel…
    Vous êtes magnifiques de l’extérieur comme de l’intérieur,,,,,

  • Sévingué Muriel dit :

    Bravo ! Vous êtes magnifiques ! Merci pour la positive attitude communicative et le sourire qu’on aime tant chez nous !

    Muriel de l’Ile de La Réunion

  • Raspino dit :

    Ces femmes sont très belles et ont l’air très épanouies, très belle démarche, merci à toutes !!!

  • Marie France dit :

    J’ai 58 ans et le 1er juillet,j’aurai 1 an de plus.
    J’admire leur courage, magnifique… après 50 ans on a toujours peur, on se dit il nous reste pas temps d’années que ça ! et on fait tout pour rester le plus longtemps possible attirante.
    La cinquantaine est un grand changement pour les femmes, on s’accepte où l’on ne s’accepte pas, on a du mal, nous vieillissons doucement et le temps ne s’arrête pas…
    Mais tout ça ne veut pas dire qu’il faut être négative, au contraire ! Il faut tout faire pour rester jeune et surtout quand on a des enfants.
    Moi je reste positive malgré tout.
    Mary

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *