30 septembre 2022 A la une - Evenement - Linge de Maison

Rencontre avec notre invité de saison, LEM

Cet automne-hiver, Blancheporte invite LEM, artiste originaire de Roubaix (Hauts-de-France), créateur et graffeur de talent, pour une co-création Enfant surprenante, inspirée de son univers street art et propice à l’aventure… Rencontre !

Taggueur, peintre, artiste, grapheur… Comment te définis‑tu ?

Le plus souvent peintre muraliste ! Artiste, plus communément car j’ai un atelier, mais ces derniers temps j’y suis très peu, les fresques murales prennent le pas sur mon travail d’atelier.

Depuis quand peins-tu sur les murs ? Ça t’a pris petit ?

J’ai toujours aimé dessiner depuis tout petit, le fait d’avoir grandi sans télévision ni jeux vidéo a dû m’aider de ce côté-là. Je lisais énormément de bandes dessinées également, ce qui aide à se forger une culture graphique. Les murs sont venus plus tard, lorsque j’étais adolescent. J’étais fasciné par les graffitis que je voyais sur les murs et j’ai voulu faire pareil. C’est très jouissif de peindre de grands formats muraux.

Ta couleur préférée ?

Oulà ! ça dépend des jours ! 🙂 Le plus drôle reste d’en choisir plusieurs et de s’amuser à les associer.

Le mur que tu as peint
et que tu préfères ?

Généralement c’est toujours celui que je viens de finir ! Jusqu’au mur suivant, ce qui fait que je ne me lasse jamais.

Ton travail tourne beaucoup autour du monde de l’enfance… Qu’aimes-tu particulièrement dans cet univers ?

Je travaille régulièrement sur des projets collaboratifs avec des enfants, ça reste toujours surprenant. C’est toujours un plaisir de travailler avec les enfants et de les faire peindre sur de grands formats. Contrairement aux adultes, ils dessinent et peignent sans appréhension, avec une fraicheur et une naïveté que je leur envie. En devenant adulte, les barrières s’érigent, combien de fois ai-je entendu de la bouche d’un adulte : « je ne sais pas dessiner, je ne suis pas artiste moi ! » Ces mots-là, je ne les ai jamais entendus dans la bouche d’un enfant.

Une phrase d’enfant qui t’est restée ?

Le mois dernier, dans une école à Lille : « Hé m’sieur Antoine, vous peindez tous les jours comme ça parce que vous êtes à la retraite en fait ? »

Que pensent tes enfants du métier de leur papa ?

Que c’est un métier qui fait beaucoup de taches sur les habits !

Que pourraient murmurer ton serpent ou le lion coussin à l’oreille des enfants la nuit ?

Dormez bien ! et surtout on ne réveille pas son papa et sa maman ! Si vous avez quelque chose à dire cette nuit, murmurez-le à mon oreille, je leur transmettrai à leur réveil (après 7h si possible, promis !).

Un mur célèbre que tu adorerais voir à tes couleurs un jour ?

Mon rêve ultime reste de peindre un château d’eau ! J’en rêve, certains ont des formes magnifiques !

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *