29 mai 2020 Mode

Le soutien-gorge femme, un savoir-faire Blancheporte

Comment se crée un soutien-gorge ?

Chaque saison, Blancheporte perpétue le plaisir de la belle lingerie et met au service de toutes les femmes son expertise en corseterie. Chaque saison, nos stylistes pensent et imaginent avec soin et passion les soutiens-gorges de nos prochaines collections. Chaque saison, notre boutique foisonne de modèles bien pensés, dans l’air du temps et prêts à combler toutes les féminités… pour notre plus grande joie. Tour d’horizon de cette pièce de lingerie iconique, de sa conception par nos équipes à son choix en boutique.

Quel est le processus de création
d’un soutien-gorge ?

Création d'un Soutien gorge

Pour chacune de leurs créations, nos expertes en lingerie font appel à leur savoir-faire dans l’élaboration des formes, des imprimés exclusifs et broderies afin de concevoir des soutiens-gorges pour toutes les femmes en quête du galbe parfait. Depuis Tourcoing et toujours à l’affût des dernières tendances, nos stylistes lingerie recueillent en premier lieu les attentes de nos clientes afin de toujours les satisfaire au mieux.

Elles puisent également leurs inspirations en suivant assidûment la mode et en visitant des salons spécialisés. Ensuite, elles esquissent leurs premiers croquis. Une fois que les dessins sont validés, ce sont nos ingénieuses modélistes qui entrent en scène. Elles réalisent les patronages et les premiers prototypes des soutiens-gorges. Si les modèles et motifs ont déjà été pensés, c’est à ce moment qu’ils peuvent être ajustés.

Le choix des matières (dentelles, broderies, coton, microfibre…) est aussi acté durant cette phase. Ce sont nos talentueuses collectionneuses qui partent à la recherche des différents tissus à utiliser. A ce stade, stylistes, modélistes et collectionneuses travaillent de concert. Pour valider une couleur, la collectionneuse s’adresse à la styliste, pour confirmer une matière, elle s’adresse à la modéliste… et ainsi de suite jusqu’à obtention des échantillons définitifs.

Un grand soin est apporté à la sélection des mailles, des tissus, des doublages… Chaque prototype doit être le plus précis possible et être au plus proche de ce à quoi ressemblera le modèle final. Après cela, les essayages peuvent commencer pour les différentes tailles. Chaque soutien-gorge est ainsi adapté aux besoins des différentes morphologies. Par exemple, des détails de confection sont apportés quand un soutien-gorge monte en taille : bretelles plus larges, triple agrafage, baleines côtés, bonnets plus profonds…

pour que chaque femme reçoive un confort optimal. De cette façon, il nous est possible de proposer des soutiens-gorges grand maintien sans armatures, pour celles qui préfèrent les modèles sans. Ce travail nous permet d’offrir à chaque femme le soutien-gorge fait pour elle, en fonction de ses exigences et toujours à prix doux. Grâce à ces ajustages, notre gamme de tailles s’étend du 85B au 145G. Une fois cette étape terminée, la production est lancée et les soutiens-gorges sont créés.

Le saviez-vous ?

Le soutien-gorge est la pièce de lingerie la plus complexe à réaliser : il est généralement composé de 35 éléments et d’environ 60 coutures ! De l’esquisse au patronage, en passant par les exigences techniques et le choix des matériaux, un soutien-gorge traverse un processus long et minutieux avant voir le jour.

Dessin Femme
Taille de soutien-gorge

Comment connaître sa taille de soutien-gorge ?

La taille d’un soutien-gorge se présente sous forme d’un nombre, correspondant à la mesure de votre buste et d’une lettre, se rapportant à la profondeur de votre bonnet. Pour déterminer sa taille de soutien-gorge, il faut d’abord prendre ses mensurations. Prenez la mesure de votre tour de dos en plaçant un mètre ruban juste sous votre poitrine, sans trop serrer. Pour déterminer la profondeur de votre bonnet, prenez la mesure sur votre poitrine à l’endroit le plus fort. Puis reportez vos mensurations sur le tableau suivant pour obtenir votre taille de soutien-gorge.

Comment bien choisir son soutien-gorge ?

Complice invariable de notre quotidien, compagnon des décolletés séducteurs et associé bien-être à toute épreuve, le soutien-gorge demande notre plus grande attention. Bien le choisir se joue dans les détails et nous avons quelques conseils et astuces à vous partager pour vous aider dans votre choix.

La règle d’or à suivre : votre soutien-gorge, si beau, si sensuel soit-il, doit savoir se faire oublier et faire primer votre confort. Choisissez tout d’abord un modèle adapté à votre morphologie. Les soutiens-gorges foulards, triangles et push-up, sans armatures, plaisent surtout aux petites poitrines. Les formes emboîtantes et corbeilles avec armatures assurent un meilleur maintien et avantageront davantage les courbes généreuses. Soyez attentive à l’évolution du bonnet quand vous essayez votre nouveau soutien-gorge. Si le bonnet baille, cela signifie qu’il est trop grand. Au contraire, si le haut du sein est comprimé, le bonnet est trop petit.

Une fois que vous avez choisi la bonne forme de bonnet, il faut après cela bien ajuster votre soutien-gorge. En général, il est conseillé d’agrafer le soutien-gorge au 2ème cran. Un modèle qui vous va ne doit pas être trop serré : vous devez pouvoir passer 2 doigts entre le tissu et votre dos. Côté bretelles, évitez là aussi de trop les serrer. Elles sont conçues pour compléter votre maintien mais ne doivent pas peser sur vos épaules. A l’inverse, des bretelles trop lâches ne maintiennent pas la poitrine et provoquent un inconfort. En résumé, votre soutien-gorge doit former une belle ligne horizontale dans le dos, les bretelles doivent être bien posées sans rudoyer la peau et vos seins doivent remplir les bonnets sans être à l’étroit pour autant. Ces conseils sont tout autant valables pour le choix de votre maillot de bain !

Comment prendre soin de sa lingerie ?

Fragile et portée au plus proche de notre peau, la lingerie requiert un entretien particulier. On conseille généralement de laver les soutiens-gorges, culottes et collants à la main, avec un produit doux, dans une eau tiède. Rincez à l’eau claire et essorez en douceur. Laissez ensuite votre lingerie sécher à l’air libre. Si vous préférez opter pour un lavage en machine, n’excédez pas les 30°C et placez votre lingerie dans un filet de lavage pour la protéger.

Vous êtes maintenant incollable sur la lingerie ! 😉

1 Commentaire

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *